Acklio révolutionne l’internet des objetsAcklio révolutionne l’internet des objets

Infrastructures et réseaux

Acklio révolutionne l’internet des objets

jeudi 16 novembre 2017

Fondée en mars 2016, la jeune start-up Acklio est en passe de révolutionner le monde de l’internet et des objets connectés. Spécialisée dans les logiciels à destination des opérateurs télécoms, des équipementiers et des intégrateurs systèmes, sa technologie innovante est en cours de standardisation au sein des instances internationales de normalisation de l’internet.

En quelques mois, Alexander Pelov et Laurent Toutain, tous deux chercheurs de IMT Atlantique (ex Telecom Bretagne), sont passés de la recherche universitaire sur l’internet des objets au déploiement industriel de leur travail. Il faut dire que la création d’Acklio est le fruit de plus de 20 ans de recherche R&D avec 15 projets nationaux et internationaux et pas moins de 13 thèses de doctorat toutes liées au monde de l’internet. Spécialisés dans les technologies LPWAN (long-power wide-area networks), les trois lignes de produits d’Acklio assurent l’interopérabilité des technologies LoRaWAN, NB-IoT, Sigfox, et Wi-SUN.

Une technologie innovante de compression-décompression

Face aux enjeux industriels de l’internet des objets, Acklio propose en effet une technologie innovante de compression-décompression des en-têtes IP/UDP/CoAP dédiée aux réseaux. Baptisée SCHC (Static Context Header Compression) - à prononcer « chic » - son principe est de faciliter l’intégration de solutions IoT et de permettre aux entreprises d’économiser du temps et de l’argent pour leur déploiement.

« Le modèle de développement actuel est mal adapté à la montée en puissance du nombre d’objets connectés. Nos solutions permettent de lever les verrous qui freinent aujourd’hui le développement de l’IoT à grande échelle. Elles sont destinées aux opérateurs télécoms, aux équipementiers, aux intégrateurs systèmes et aux fournisseurs de plates-formes IoT. Avec nos logiciels, un réseau IoT télécom devient plus sécurisé, plus efficace et plus facile à intégrer » explique Alexander Pelov.

Des collaborations et des démonstrations avec EDF et Bouygues Télécom

Depuis cet été, Acklio collabore avec le pôle Recherche et Développement d’EDF pour son service de recharge électrique en habitat collectif. La start-up réalise également cette démonstration de sa technologie avec Objenious, la branche IoT de Bouygues Télécom.

Autre preuve de l’intérêt évident de l’innovation proposée par Acklio, l’IETF (Internet Engineering Task Force), un groupe de travail international qui contribue à l’élaboration des standards internet, est en train de standardiser la technologie SCHC. Une vraie reconnaissance pour nos deux chercheurs français Alexander Pelov et Laurent Toutain. Acklio prévoit de se développer rapidement. La start-up va recruter en 2018 et cherche activement des fonds pour évoluer à l’international.

Depuis le démarrage du projet, les fondateurs sont accompagnés par Rennes Atalante dans le cadre de l’incubateur Emergys Bretagne et hébergés par l’IMT Atlantique.

www.ackl.io
ContactAlexander Pelov - Tél : 02 99 12 24 14
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech