AMT Nereus s’installe à RennesAMT Nereus s’installe à Rennes

L’Agora, miroir de l’écosystème

Acklio lance son nouveau kit de connectivité de secours clé en main

7 lauréats rennais récompensés au sélectif concours national de création d'entreprises

Le Biz Connection Day revient pour activer le business numérique !

Farasha Labs prévoit 14 emplois pour produire sa montre connectée

L’université de Rennes 1 teste le parking intelligent pour EIT Digital

Mensia Technologies lève 1,3 M d’€ pour séduire les Etats-Unis

CAILabs double ses effectifs en un an

Initiative Rennes récompense Dilepix, Enancio et Blueback

Mais au fait, pourquoi « Le Poool » ?

Le Poool, nouvelle ambition pour le territoire !

Un consortium d’entreprises et d’universitaires développe un banc de test de conformité radio logicielle pour la Direction Générale de l’Armement.

Famileo décroche le Pass French Tech et conforte son développement

Enensys Technologies entre en bourse et lève 16,97 millions d’euros

Etude de l'Audiar sur l'internationalisation de l'économie rennaise

PME tour 2018 du pôle Images & Réseaux

Akerva ouvre un centre de cyberdéfense à Rennes

Hogo lance la S3Box, une station de décontamination informatique qui tient dans la main

Ekolis lève un million d’euros pour développer l’informatique embarquée des semi-remorques

Wizama invente la première console de jeux de société

Tibot Technologies lève 900 k€ pour accélérer sa croissance à l’international

Dilepix veut s’imposer sur le marché de l’agriculture de précision

Second tour de table de 42,8 millions d’euros pour Klaxoon

#EXPERIMENTATION - Le CHU lance un appel à proposition de solutions

WeNow équipe 500 véhicules du groupe de BTP Charier

B<>com concrétise son premier transfert de technologie avec Green Hill Studio

L’application Follow suit les patients dès la salle d’attente

Demeta, l’Université de Rennes 1 et le CNRS inaugurent leur laboratoire commun GreenCare

L’Institut Supérieur de Design débarque à Saint-Malo à la rentrée 2018

Agriloops et Amprolys Lab, lauréates de Crisalide éco-activités 2018

Cimtech partenaire de 2 start-up lauréates du concours Lépine 2018

La fondation Rennes 1 récompense l’équipe Sesame pour ses recherches sur les maladies neurodégénératives

Google a ouvert son 1er espace numérique à Rennes

Olivier Le Strat, nouveau président des 7 Technopoles Bretagne

L’ESC Rennes met en place son comité scientifique international

Université de Rennes 1 : 3 classements internationaux confirment la qualité des activités de recherche et d’innovation

Visionnez le replay de la Matinale sur "Les technologies au service de l'énergie"

Accéder aux archives

AMT Nereus s’installe à Rennes

vendredi 8 décembre 2017

(©Nereus)

Spécialisée dans la valorisation des effluents complexes, la start-up AMT Nereus installe une antenne à Rennes pour être proche des éleveurs et des producteurs de biogaz. L’entreprise devrait être accueillie dans les locaux de l’Irstea avec lequel elle monte un partenariat.

Si on considère qu’une tonne d’eau usée contient seulement un kilo de polluants, le traitement à la source se révèle comme une évidence. Emmanuel Trouvé, créateur de AMT Nereus s’est appuyé sur cette idée pour créer sa société en 2013. AMT Nereus propose des équipements et des solutions écologiques et économiques pour recycler les effluents complexes comme le lisier, les digestats issus de la méthanisation, les boues et les eaux usées. La société a en effet développé une technologie brevetée de filtration membranaire qui permet de trier puis de valoriser l’eau et les constituants considérés jusque-là comme des déchets. Ce procédé innovant s’adresse aussi bien aux producteurs de biogaz qu’aux éleveurs ou encore aux promoteurs de bâtiments durables et aux opérateurs d’hébergements touristiques.

Séduire les agriculteurs bretons

Basée dans l’Hérault à proximité du premier fabricant de membranes céramiques d’Europe, AMT Nereus ouvre une antenne à Rennes pour séduire notamment les agriculteurs bretons. « En nous implantant en Bretagne, nous intégrons la plus grande région d’élevage et de méthanisation de France. Nous nous rapprochons ainsi de nos clients. » déclare Emmanuel Trouvé. Née de la conviction d’allier économie et écologie, AMT Nereus s’engage pour une agriculture et une méthanisation durables et respectueuses des ressources en eau. Les équipements commercialisés par la société permettent en effet aux éleveurs de s’affranchir d’un épandage coûteux et polluant. Ils sont conçus pour extraire une eau pure et de l’engrais à partir de lisier ou de digestat.

« Nous appuyer sur les atouts et les compétences scientifiques de la Bretagne »

En rejoignant la Bretagne, le patron d’AMT Nereus souhaite également mutualiser les connaissances et entamer des collaborations autour de projets de recherche communs. « Nous allons nous appuyer sur les atouts et les compétences scientifiques de la Bretagne pour développer de nouvelles innovations indispensables au développement de l’économie circulaire dans la région Ouest »s explique Emmanuel Trouvé. L’entreprise est en train de bâtir un partenariat avec l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture de Rennes (Irstea). Spécialisé dans les procédés de valorisation agronomique et énergétique des déchets organiques, l’Irstea va accueillir AMT Nereus dans ses locaux.

www.nereus-water.com
ContactSteven Belloir - Tél : 06 40 87 87 93
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech