Artesa lève 1 million d’euros pour créer de nouvelles plates-formes de dépollution des chantiers en FranceArtesa lève 1 million d’euros pour créer de nouvelles plates-formes de dépollution des chantiers en France

L’Agora, miroir de l’écosystème

Le Biz Connection Day revient pour activer le business numérique !

RegionsJob complète son offre grâce au rachat de Jobijoba

L’Agence Spatiale Européenne labellise son 19e réseau d’incubateurs dans le Nord et l’Ouest de la France

Acklio lance son nouveau kit de connectivité de secours clé en main

Le pôle « Defense et Space » d’Airbus débarque à Rennes

Mobility Tech Green : en route vers l’international

7 lauréats rennais récompensés au sélectif concours national de création d'entreprises

Farasha Labs prévoit 14 emplois pour produire sa montre connectée

L’université de Rennes 1 teste le parking intelligent pour EIT Digital

Mensia Technologies lève 1,3 M d’€ pour séduire les Etats-Unis

CAILabs double ses effectifs en un an

Initiative Rennes récompense Dilepix, Enancio et Blueback

Mais au fait, pourquoi « Le Poool » ?

Le Poool, nouvelle ambition pour le territoire !

Un consortium d’entreprises et d’universitaires développe un banc de test de conformité radio logicielle pour la Direction Générale de l’Armement.

Famileo décroche le Pass French Tech et conforte son développement

Enensys Technologies entre en bourse et lève 16,97 millions d’euros

Etude de l'Audiar sur l'internationalisation de l'économie rennaise

PME tour 2018 du pôle Images & Réseaux

Akerva ouvre un centre de cyberdéfense à Rennes

Hogo lance la S3Box, une station de décontamination informatique qui tient dans la main

Ekolis lève un million d’euros pour développer l’informatique embarquée des semi-remorques

Wizama invente la première console de jeux de société

Tibot Technologies lève 900 k€ pour accélérer sa croissance à l’international

Dilepix veut s’imposer sur le marché de l’agriculture de précision

Second tour de table de 42,8 millions d’euros pour Klaxoon

#EXPERIMENTATION - Le CHU lance un appel à proposition de solutions

WeNow équipe 500 véhicules du groupe de BTP Charier

B<>com concrétise son premier transfert de technologie avec Green Hill Studio

L’application Follow suit les patients dès la salle d’attente

Demeta, l’Université de Rennes 1 et le CNRS inaugurent leur laboratoire commun GreenCare

L’Institut Supérieur de Design débarque à Saint-Malo à la rentrée 2018

Agriloops et Amprolys Lab, lauréates de Crisalide éco-activités 2018

Cimtech partenaire de 2 start-up lauréates du concours Lépine 2018

La fondation Rennes 1 récompense l’équipe Sesame pour ses recherches sur les maladies neurodégénératives

Google a ouvert son 1er espace numérique à Rennes

Olivier Le Strat, nouveau président des 7 Technopoles Bretagne

L’ESC Rennes met en place son comité scientifique international

Université de Rennes 1 : 3 classements internationaux confirment la qualité des activités de recherche et d’innovation

Visionnez le replay de la Matinale sur "Les technologies au service de l'énergie"

Accéder aux archives

Artesa lève 1 million d’euros pour créer de nouvelles plates-formes de dépollution des chantiers en France

mercredi 25 avril 2018

Acteur majeur dans le domaine du traitement et de la valorisation des déchets de chantier, Artesa réalise une nouvelle levée de fonds d’un million d’euros avec Bretagne Participations au capital de l’entreprise depuis 2003 et un investisseur privé.

Grâce à cette nouvelle levée de fonds, Artesa va pouvoir développer plus largement en France ses plates-formes de traitement des terres, des sédiments et déblais de chantiers. Créée en 2003, l’entreprise s’est en effet imposée comme une référence incontournable des solutions de traitement et de valorisation innovantes à haute valeur ajoutée pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. Artesa s’appuie notamment sur sa filiale Solvador et ses plates-formes de dépollution qui permettent de traiter et de transformer les déchets de chantiers en éco-matériaux pour les cimenteries et les spécialistes du terrassement. La technique innovante d’Artesa est basée sur la séparation des particules polluées et des particules sableuses et granulaires, ces dernières faisant l’objet d’une valorisation. Grâce à cette technologie, Artesa permet aux entreprises du bâtiment d’éviter les techniques traditionnelles d’enfouissement et de se soustraire à l’augmentation des taxes sur les activités polluantes. Artesa prévoit ainsi d’exploiter trois nouvelles plates-formes de dépollution en 2018. L’entreprise qui compte actuellement 70 salariés pour un chiffre d’affaires de 24 M€ a pour objectif d’atteindre 35 M€ d’ici trois ans.

Contact : Artesa - Tél : 02 99 05 50 05
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech