Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région BretagneBreizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

Unseenlabs signe un contrat d’approvisionnement avec le danois GomSpace

Le Groupe Roullier fait l'acquisition de Circle R Fertilize, Inc., située dans l’Illinois

Une nouvelle chargée de mission à Rennes Atalante au service des porteurs de projet

#EXPERIMENTATION : Tellus Environment cartographie les réseaux souterrains des jardins du Thabor

L'EME a obtenu le label DD&RS

Télécom Santé lève 8 millions d'euros pour attaquer l'international

Eegle, le service web de partage de données et de cartographie

Cailabs lève 5 millions d’euro pour se développer en France et à l'international

V3C Environnement construit son nouveau siège sur le parc Atalante Saint-Malo

Syrlinks et Thales Alenia Space développent l’équipement miniaturisé Argos Neo

Cimtech renforce ses activités de prototypages et de tests

Camping and Co fusionne avec le germano-néerlandais Campsy

La start-up parisienne AdvisorSLA installe sa R&D à Rennes

Blacknut, lauréate du Concours national de création d’entreprises 2017

Microbs lève 1M€ auprès de Breizh up et Kreizig

Un nouveau chargé de mission à Rennes Atalante au service des entreprises

Open Agora facilite les prises de décisions collectives

Doptim valorise les Big Data

WaryMe propose une application d’alerte en cas de risques majeurs

Yagaan sécurise le développement logiciel

Purecontrol intègre de l’intelligence dans les systèmes de pilotage énergétique

Tech4Race primée par Initiative Rennes

MaritimUp crée une cartographie de l'innovation maritime

IUT de Rennes et IUT de Saint-Malo : Gilles le Certen et Abel Kinié repartent pour un second mandat

De la lecture en ligne dans les bus de Saint-Malo

L’Université de Rennes 1 et CentraleSupélec renforcent leur partenariat

L’Université de Rennes 1 bien classée dans le palmarès thématique de Shanghai 2017

Le Master of Science in International Finance de Rennes School of Business parmi les meilleurs Masters en finance dans le monde

Un nouveau portail web pour l'économie, la formation et la recherche de Saint-Malo Agglomération

Advalo, Cailabs et Mediaveille, lauréates du Pass French Tech

Partenariat entre la Fondation ManpowerGroup et La French Tech Rennes St Malo

La Bretagne classée 4ème région française la plus dynamique en e-santé

L’AP-HP et le CHU de Nantes lancent un AMI pour l’hôpital du futur : candidatez avant le 13 octobre

Le Wef lance un AMI Electronique et numérique au service de l'industrie : clôture le 14 juillet

230 participants à la 2e édition de Startup on the beach

Concours «Etonnants Créateurs» de Saint-Malo, candidatez avant le 31 octobre !

Visionnez le podcast de la Matinale "Nautisme & plaisance : quelles sont les opportunités pour l'économie numérique ?"

Accéder aux archives
Soutien aux start-up

Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

mercredi 18 novembre 2015

(De g. à d.) Daniel Gallou, président de Breizh Up, Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région à l'économie et à l'innovation, et Jean-Philippe Zoghbi, président d'iSource. (© Région Bretagne)

Le fonds de co-investissement Breizh up mis en place par la Région Bretagne a pour objectif d'accompagner de jeunes entreprises innovantes afin de contribuer au renouvellement de l'économie bretonne.

Sa présidence est confiée à Daniel Gallou, fondateur de l'entreprise Cité Marine à Kervignac (56), et sa gestion confiée à la société de gestion iSource qui va implanter un bureau à Rennes.

« Le choix du Conseil régional s'est porté sur Daniel Gallou, en raison de ses compétences industrielles et financières », commente Loïg Chesnais-Girard, vice-président à l'économie et l'innovation du Conseil régional de Bretagne, « de son expérience internationale et de son engagement pour le développement du territoire et la création d'emplois en Bretagne ».

Breizh up se positionnera sur des « petits tickets », levées de fonds entre 200 000 et 750 000 euros, et interviendra toujours en partenariat avec un ou plusieurs investisseurs privés, préalablement labellisés par le fonds.

Le capital de cette société par actions simplifiée sera doté par le Conseil régional, unique actionnaire, de 10 millions d’euros, d'ici fin 2015, avec le soutien des fonds européens (Feder) sollicités pour 8 millions d’euros ; ce capital devrait être doublé d'ici 2020., Son ambition est d’être présent, d'ici cinq ans, dans une quarantaine d'entreprises. Breizh up s’appuiera au quotidien sur iSource, pour assurer la gestion courante du fonds et de ses participations, la sélection et le suivi des partenaires co-investisseurs, et le respect des obligations liées au cofinancement Feder.

Les partenaires privés pré-identifiés seront dans un 1er temps des fonds professionnels du segment de l'amorçage et des réseaux de business angels. Le co-investissement permettra à la Région de financer un plus grand nombre de start-up et aux acteurs privés de mutualiser le risque et les coûts, avec un effet de levier significatif. Breizh up interviendra en fonds propres ou quasi fonds propres (actions, obligations…). 

La procédure d'agrément des co-investisseurs potentiels est d'ores et déjà ouverte et s'effectue par appel à manifestation d'intérêt, via le site internet qui sera mis en ligne fin novembre.

Lire le communiqué de presse 

ContactDelphine Amelot 

Jean-Philippe Zoghbi - Tél : 01 45 01 46 46 

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire