Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région BretagneBreizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

MaPUI Labs collectionne les prix et prend son envol

A Rennes, un bâtiment flambant neuf pour l’Irset

Le Crédit Mutuel Arkéa lance son fonds d’investissement « We Positive Invest »

Un nouveau bureau pour le réseau Initiative Rennes

Famileo séduit et signe trois nouveaux partenariats

Le pôle d'excellence cyber forme son conseil d'administration

Creatique Automotive & Industry reprend les activités du sous-traitant électronique Estar-system

Le Crédit Agricole recherche des start-up pour intégrer son accélérateur

La start-up rennaise inThreat est rachetée par Sekoia

Le parc Atalante Saint-Malo s’équipe d’un réseau de rejet d’eau de mer

Le groupe Avril crée un campus sur Rennes Atalante Ker Lann

Gwagenn met au point un système de protection par les ondes

Nexguard Labs BV intègre le groupe suisse Kudelski

26 entreprises suivies par Rennes Atalante présentes au « Startup on the beach »

Près de 200 mises en relation lors de la 3e édition des rencontres d’affaires Cosm’ing

Cinq lauréats rennais récompensés au Concours national de création d’entreprises 2016

Valorex lance une plateforme web de communication entre éleveurs et consommateurs

La start-up rennaise Cailabs lève 1 million d’euros

Un nouvel ensemble tertiaire pour le parc Atalante Saint-Malo

L’Unité de commandement des systèmes d'information et de communication de l'armée de terre s’installe à Rennes

Les pôles de compétitivité de l'ouest s'unissent dans l'action Croissance Europe en faveur des PME

La toute nouvelle Cité internationale Paul Ricœur vient d’ouvrir ses portes

Opéra sur grand écran : proposez vos solutions technologiques avant le 16 septembre !

SII Ouest lance son accélérateur de compétences 

Visionnez le podcast de la Matinale sur l'économie collaborative

Accéder aux archives
Soutien aux start-up

Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

mercredi 18 novembre 2015

(De g. à d.) Daniel Gallou, président de Breizh Up, Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région à l'économie et à l'innovation, et Jean-Philippe Zoghbi, président d'iSource. (© Région Bretagne)

Le fonds de co-investissement Breizh up mis en place par la Région Bretagne a pour objectif d'accompagner de jeunes entreprises innovantes afin de contribuer au renouvellement de l'économie bretonne.

Sa présidence est confiée à Daniel Gallou, fondateur de l'entreprise Cité Marine à Kervignac (56), et sa gestion confiée à la société de gestion iSource qui va implanter un bureau à Rennes.

« Le choix du Conseil régional s'est porté sur Daniel Gallou, en raison de ses compétences industrielles et financières », commente Loïg Chesnais-Girard, vice-président à l'économie et l'innovation du Conseil régional de Bretagne, « de son expérience internationale et de son engagement pour le développement du territoire et la création d'emplois en Bretagne ».

Breizh up se positionnera sur des « petits tickets », levées de fonds entre 200 000 et 750 000 euros, et interviendra toujours en partenariat avec un ou plusieurs investisseurs privés, préalablement labellisés par le fonds.

Le capital de cette société par actions simplifiée sera doté par le Conseil régional, unique actionnaire, de 10 millions d’euros, d'ici fin 2015, avec le soutien des fonds européens (Feder) sollicités pour 8 millions d’euros ; ce capital devrait être doublé d'ici 2020., Son ambition est d’être présent, d'ici cinq ans, dans une quarantaine d'entreprises. Breizh up s’appuiera au quotidien sur iSource, pour assurer la gestion courante du fonds et de ses participations, la sélection et le suivi des partenaires co-investisseurs, et le respect des obligations liées au cofinancement Feder.

Les partenaires privés pré-identifiés seront dans un 1er temps des fonds professionnels du segment de l'amorçage et des réseaux de business angels. Le co-investissement permettra à la Région de financer un plus grand nombre de start-up et aux acteurs privés de mutualiser le risque et les coûts, avec un effet de levier significatif. Breizh up interviendra en fonds propres ou quasi fonds propres (actions, obligations…). 

La procédure d'agrément des co-investisseurs potentiels est d'ores et déjà ouverte et s'effectue par appel à manifestation d'intérêt, via le site internet qui sera mis en ligne fin novembre.

Lire le communiqué de presse 

ContactDelphine Amelot 

Jean-Philippe Zoghbi - Tél : 01 45 01 46 46 

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire