Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région BretagneBreizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

Biz Connection Day #2 : 14 grands groupes à la rencontre de PME numériques rennaises et malouines !

#EXPERIMENTATIONS Optimisation de parc immobilier et performance énergétique, candidatez avant le 30 septembre

Start-up en recherche de fonds, candidatez jusqu'au 20 septembre pour la 2ème édition d’Invest in Cyber

#EXPERIMENTATIONS Urbanfarm conçoit une FarmBox pour cultiver des végétaux en ville

19e édition du salon Entreprendre dans l’Ouest (JRCE)  

MaPUI Labs collectionne les prix et prend son envol

Famileo séduit et signe trois nouveaux partenariats

Les 7TB et GwenneG s’associent pour aider les start-up bretonnes à se financer

Médiaveille et l’IMIE lancent une formation au digital de la 2e chance à Rennes

RegionsJob inaugure son incubateur RH

Les lunettes connectées d’AMA facilitent l’accès aux soins sur l’île de Patmos

PR Tech lance une nouvelle génération d’équipements sportifs

Sinad Emploi optimise la recherche d’emploi

MaPUI Labs et Ubiscale, lauréates du prêt d’honneur Phar de la région

Un label international pour le Centre culinaire contemporain

L’économie maritime génère 9 300 emplois sur le grand territoire Rennes-Saint-Malo

La Région Bretagne investit 2 M€ en faveur des TPE

Le Crédit Mutuel Arkéa lance son fonds d’investissement « We Positive Invest »

La Fondation Rennes 1 crée une chaire Cancer et innovation 

Le parc Atalante Saint-Malo s’équipe d’un réseau de rejet d’eau de mer

L’Ensai fête ses 20 ans et ouvre les débats sur la Data Science

La Région Bretagne lance le dispositif Performance PME Bretagne 

Vegepolys lance un concours pour les start-up du végétal

Visionnez le podcast de la Matinale sur l'économie collaborative

Accéder aux archives
Soutien aux start-up

Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

mercredi 18 novembre 2015

(De g. à d.) Daniel Gallou, président de Breizh Up, Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région à l'économie et à l'innovation, et Jean-Philippe Zoghbi, président d'iSource. (© Région Bretagne)

Le fonds de co-investissement Breizh up mis en place par la Région Bretagne a pour objectif d'accompagner de jeunes entreprises innovantes afin de contribuer au renouvellement de l'économie bretonne.

Sa présidence est confiée à Daniel Gallou, fondateur de l'entreprise Cité Marine à Kervignac (56), et sa gestion confiée à la société de gestion iSource qui va implanter un bureau à Rennes.

« Le choix du Conseil régional s'est porté sur Daniel Gallou, en raison de ses compétences industrielles et financières », commente Loïg Chesnais-Girard, vice-président à l'économie et l'innovation du Conseil régional de Bretagne, « de son expérience internationale et de son engagement pour le développement du territoire et la création d'emplois en Bretagne ».

Breizh up se positionnera sur des « petits tickets », levées de fonds entre 200 000 et 750 000 euros, et interviendra toujours en partenariat avec un ou plusieurs investisseurs privés, préalablement labellisés par le fonds.

Le capital de cette société par actions simplifiée sera doté par le Conseil régional, unique actionnaire, de 10 millions d’euros, d'ici fin 2015, avec le soutien des fonds européens (Feder) sollicités pour 8 millions d’euros ; ce capital devrait être doublé d'ici 2020., Son ambition est d’être présent, d'ici cinq ans, dans une quarantaine d'entreprises. Breizh up s’appuiera au quotidien sur iSource, pour assurer la gestion courante du fonds et de ses participations, la sélection et le suivi des partenaires co-investisseurs, et le respect des obligations liées au cofinancement Feder.

Les partenaires privés pré-identifiés seront dans un 1er temps des fonds professionnels du segment de l'amorçage et des réseaux de business angels. Le co-investissement permettra à la Région de financer un plus grand nombre de start-up et aux acteurs privés de mutualiser le risque et les coûts, avec un effet de levier significatif. Breizh up interviendra en fonds propres ou quasi fonds propres (actions, obligations…). 

La procédure d'agrément des co-investisseurs potentiels est d'ores et déjà ouverte et s'effectue par appel à manifestation d'intérêt, via le site internet qui sera mis en ligne fin novembre.

Lire le communiqué de presse 

ContactDelphine Amelot 

Jean-Philippe Zoghbi - Tél : 01 45 01 46 46 

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire