Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région BretagneBreizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

Gaëlle Andro, présidente de Rennes Atalante

SmartViser se développe en Amérique latine

Saltel Industries rejoint le groupe international Schlumberger

La Com des Com lance sa plateforme de réservation hôtelière pour voyageurs d’affaires individuels

Woleet conçoit une plateforme multi-usages de sécurisation des données

DareBoost installe sa solution en Inde

Optinvent et AMA développent une nouvelle expérience de jeu en réalité augmentée

Rennes Métropole choisit le groupe Bolloré pour expérimenter ses bus électriques

Eurosafe a mis au point un nouveau test de sensibilisation cutanée

o2o Studio a inauguré ses nouveaux locaux sur le parc Atalante Saint-Malo

Dropbird et Mon p’ti voisinage, lauréates du défi n°1 du Grand Paris

Colloque international et convention d’affaires Cosm’ing 2016

Le groupe Le Duff investit 400 millions d’euros dans sa filiale Bridor              

Deux entreprises de Rennes Atalante récompensées par le réseau Initiative.

La French Tech Rennes St Malo lance la 4e saison du Booster : candidatez avant le 16 juillet !

Les pôles Images & Réseaux et Atlanpole Biotherapies lancent la 2e édition du DigitalForLife

EIT Digital veut identifier les meilleures start-up européennes du numérique

Team Solar Bretagne sélectionnée pour le Solar Decathlon Chine

Appel à projets Cybersécurité de la Région Bretagne : candidatures ouvertes jusqu'au 27 juin

Cré'Acc 2016 : candidatez jusqu’au 30 juin !

Rennes Atalante présente son programme d'accélération Essor en images

Visionnez le bilan d'activité 2015 de Rennes Atalante

Visionnez le podcast de la Matinale sur "Le bâtiment connecté : quels sont les usages et les opportunités ?"

Accéder aux archives
Soutien aux start-up

Breizh up, le nouveau fonds de co-investissement de la Région Bretagne

mercredi 18 novembre 2015

(De g. à d.) Daniel Gallou, président de Breizh Up, Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région à l'économie et à l'innovation, et Jean-Philippe Zoghbi, président d'iSource. (© Région Bretagne)

Le fonds de co-investissement Breizh up mis en place par la Région Bretagne a pour objectif d'accompagner de jeunes entreprises innovantes afin de contribuer au renouvellement de l'économie bretonne.

Sa présidence est confiée à Daniel Gallou, fondateur de l'entreprise Cité Marine à Kervignac (56), et sa gestion confiée à la société de gestion iSource qui va implanter un bureau à Rennes.

« Le choix du Conseil régional s'est porté sur Daniel Gallou, en raison de ses compétences industrielles et financières », commente Loïg Chesnais-Girard, vice-président à l'économie et l'innovation du Conseil régional de Bretagne, « de son expérience internationale et de son engagement pour le développement du territoire et la création d'emplois en Bretagne ».

Breizh up se positionnera sur des « petits tickets », levées de fonds entre 200 000 et 750 000 euros, et interviendra toujours en partenariat avec un ou plusieurs investisseurs privés, préalablement labellisés par le fonds.

Le capital de cette société par actions simplifiée sera doté par le Conseil régional, unique actionnaire, de 10 millions d’euros, d'ici fin 2015, avec le soutien des fonds européens (Feder) sollicités pour 8 millions d’euros ; ce capital devrait être doublé d'ici 2020., Son ambition est d’être présent, d'ici cinq ans, dans une quarantaine d'entreprises. Breizh up s’appuiera au quotidien sur iSource, pour assurer la gestion courante du fonds et de ses participations, la sélection et le suivi des partenaires co-investisseurs, et le respect des obligations liées au cofinancement Feder.

Les partenaires privés pré-identifiés seront dans un 1er temps des fonds professionnels du segment de l'amorçage et des réseaux de business angels. Le co-investissement permettra à la Région de financer un plus grand nombre de start-up et aux acteurs privés de mutualiser le risque et les coûts, avec un effet de levier significatif. Breizh up interviendra en fonds propres ou quasi fonds propres (actions, obligations…). 

La procédure d'agrément des co-investisseurs potentiels est d'ores et déjà ouverte et s'effectue par appel à manifestation d'intérêt, via le site internet qui sera mis en ligne fin novembre.

Lire le communiqué de presse 

ContactDelphine Amelot 

Jean-Philippe Zoghbi - Tél : 01 45 01 46 46 

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire