Ionwatt devient Kemwatt et lève 1,2 M€ de fonds supplémentairesIonwatt devient Kemwatt et lève 1,2 M€ de fonds supplémentaires

Gaëlle Andro, présidente de Rennes Atalante

SmartViser se développe en Amérique latine

Saltel Industries rejoint le groupe international Schlumberger

La Com des Com lance sa plateforme de réservation hôtelière pour voyageurs d’affaires individuels

Woleet conçoit une plateforme multi-usages de sécurisation des données

DareBoost installe sa solution en Inde

Optinvent et AMA développent une nouvelle expérience de jeu en réalité augmentée

Rennes Métropole choisit le groupe Bolloré pour expérimenter ses bus électriques

Eurosafe a mis au point un nouveau test de sensibilisation cutanée

o2o Studio a inauguré ses nouveaux locaux sur le parc Atalante Saint-Malo

Dropbird et Mon p’ti voisinage, lauréates du défi n°1 du Grand Paris

Colloque international et convention d’affaires Cosm’ing 2016

Le groupe Le Duff investit 400 millions d’euros dans sa filiale Bridor              

Deux entreprises de Rennes Atalante récompensées par le réseau Initiative.

La French Tech Rennes St Malo lance la 4e saison du Booster : candidatez avant le 16 juillet !

Les pôles Images & Réseaux et Atlanpole Biotherapies lancent la 2e édition du DigitalForLife

EIT Digital veut identifier les meilleures start-up européennes du numérique

Team Solar Bretagne sélectionnée pour le Solar Decathlon Chine

Appel à projets Cybersécurité de la Région Bretagne : candidatures ouvertes jusqu'au 27 juin

Cré'Acc 2016 : candidatez jusqu’au 30 juin !

Rennes Atalante présente son programme d'accélération Essor en images

Visionnez le bilan d'activité 2015 de Rennes Atalante

Visionnez le podcast de la Matinale sur "Le bâtiment connecté : quels sont les usages et les opportunités ?"

Accéder aux archives
Stockage d’énergie

Ionwatt devient Kemwatt et lève 1,2 M€ de fonds supplémentaires

mardi 16 février 2016

L'équipe technique de Kemwatt prépare les premiers prototypes de batteries industrielles pour le stockage des énergies renouvelables. (© Kemwatt)

La start-up IonWatt qui développe une technologie innovante de batteries pour stocker l’électricité et faciliter la gestion du réseau électrique, change de nom pour devenir Kemwatt et annonce une levée de fonds d’1,2 millions d’euros afin d’accélérer son développement.

Ce financement supplémentaire est apporté par ses actionnaires de référence : les deux fonds d’amorçage Emertec 5 et Go Capital Amorçage, la Satt Ouest Valorisation, l’investisseur privé Pierre-Yves Divet, et les fondateurs (le dirigeant François Huber, et deux scientifiques de l’ISCR, Institut des sciences chimiques de Rennes, Florence Geneste et Didier Floner).

Grâce à cette hausse de capital, l’entreprise pourra poursuivre les étapes de prototypage industriel de sa technologie (batterie à électrolytes circulants), tester dès la fin de cette année ses premières batteries performantes de plusieurs kWh/kW et approfondir ses démarches commerciales auprès de ses potentiels clients. La société suscite d’ailleurs déjà l’intérêt de nombreux acteurs du monde de l’énergie et des réseaux au niveau mondial.

La technologie de rupture conçue, développée, fabriquée et commercialisée par Kemwatt est issue de travaux de recherche de l’ISCR (unité mixte du CNRS et de l’Université de Rennes 1) et est protégée par plusieurs familles de brevets. La société a été récompensée à plusieurs reprises par des prix et des aides publiques et bénéficie également de l’accompagnement de Rennes Métropole qui lui a récemment apporté une aide de 39 142 euros pour ses investissements.

Créée en 2014 et installée dans les locaux du Pôle d’ingénierie chimique de Rennes, Kemwatt est composée d’une équipe de neuf personnes et prévoit la création de dix emplois d’ici à trois ans.

www.kemwatt.com
ContactFrançois Huber - Tél : 06 34 48 29 76
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire