Ionwatt lève 800 000 euros pour révolutionner le stockage d’électricitéIonwatt lève 800 000 euros pour révolutionner le stockage d’électricité

Bicephale conçoit des imprimantes 3D simple d’utilisation

MaPUI Labs collectionne les prix et prend son envol

Le Crédit Mutuel Arkéa lance son fonds d’investissement « We Positive Invest »

Optimisation de parc immobilier et performance énergétique

Un "fauteuil" pour le nouveau siège social de Provectio

Un nouveau bureau pour le réseau Initiative Rennes

Famileo séduit et signe trois nouveaux partenariats

Le pôle d'excellence cyber forme son conseil d'administration

Creatique Automotive & Industry reprend les activités du sous-traitant électronique Estar-system

La start-up rennaise inThreat est rachetée par Sekoia

La start-up rennaise Cailabs lève 1 million d’euros

Le parc Atalante Saint-Malo s’équipe d’un réseau de rejet d’eau de mer

Le groupe Avril crée un campus sur Rennes Atalante Ker Lann

Gwagenn met au point un système de protection par les ondes

Nexguard Labs BV intègre le groupe suisse Kudelski

26 entreprises suivies par Rennes Atalante présentes au « Startup on the beach »

Près de 200 mises en relation lors de la 3e édition des rencontres d’affaires Cosm’ing

Cinq lauréats rennais récompensés au Concours national de création d’entreprises 2016

Le Crédit Agricole recherche des start-up pour intégrer son accélérateur

Valorex lance une plateforme web de communication entre éleveurs et consommateurs

Un nouvel ensemble tertiaire pour le parc Atalante Saint-Malo

L’Unité de commandement des systèmes d'information et de communication de l'armée de terre s’installe à Rennes

Les pôles de compétitivité de l'ouest s'unissent dans l'action Croissance Europe en faveur des PME

La toute nouvelle Cité internationale Paul Ricœur vient d’ouvrir ses portes

Opéra sur grand écran : proposez vos solutions technologiques avant le 16 septembre !

SII Ouest lance son accélérateur de compétences 

Visionnez le podcast de la Matinale sur l'économie collaborative

Accéder aux archives
Energie

Ionwatt lève 800 000 euros pour révolutionner le stockage d’électricité

vendredi 7 novembre 2014
Ionwatt

François Huber a pris la direction de l’entreprise ; il pilote la stratégie et le développement en lien avec des grands groupes industriels et des PME. Il est accompagné par Didier Floner, maître de conférences à l’Université de Rennes 1 et inventeur de la technologie, qui devient conseiller scientifique de l’entreprise, tout comme Florence Geneste, chargée de recherche au CNRS. (© Ionwatt)

Ionwatt, créée en août 2014 à Pacé près de Rennes, conçoit, fabrique et commercialise une nouvelle génération de batteries pour le stockage industriel d’électricité.

Les fonds Emertec 5 et Go Capital accompagnés par un investisseur privé, Pierre-Yves Divet et la Société d’accélération du transfert de technologie (Satt) Ouest Valorisation* y investissent 800 000 euros pour financer un prototype pré-commercial de la batterie.

La technologie développée met en œuvre une batterie dans laquelle les électrolytes circulent au travers d’électrodes à haute performance. Par rapport aux batteries à électrolytes circulants actuelles, elle présente des rendements nettement améliorés. De plus, elle utilise des électrolytes qui existent en ressources quasi-illimitées et donc moins sensibles aux fluctuations du marché des matières premières, contrairement aux électrolytes d’origine minière actuellement utilisés. La nouvelle batterie va pouvoir stocker et délivrer des quantités d’énergie proportionnelles à la taille des réservoirs d’électrolytes permettant ainsi d’envisager des solutions commerciales de grande capacité (MWh).

Ionwatt, fournisseur d'équipements à l'échelle mondiale, adressera particulièrement la gestion optimisée de l’énergie produite (smart grid) et des segments de marchés tels que la production d’énergie renouvelable, la gestion des plages de production/distribution, le résidentiel, le désenclavement de zones à risques d'approvisionnement.

La technologie, protégée par quatre brevets et un savoir-faire confidentiel, est issue de l’équipe Matière condensée et systèmes électroactifs (Université de Rennes 1/CNRS) de l’Institut des sciences chimiques de Rennes.

Sept emplois vont être créés au cours du premier exercice. D'autres le seront d’ici à trois ans, pouvant dépasser la dizaine si la commercialisation intervient rapidement. Le projet bénéficie de l’accompagnement de la Satt Ouest Valorisation qui a mis en place deux programmes de maturation successifs, et de celui de Rennes Atalante dans le cadre de l’incubateur Emergys sur les volets juridiques et de financement.

*C’est la 1ère fois en France qu’une Satt prend une participation au capital d’une start-up en sortie de programme de maturation.

fhr@ionwatt.com
ContactFrançois Huber - Tél : 06 34 48 29 76
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire