Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant  Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant

L’Agora, miroir de l’écosystème

Acklio lance son nouveau kit de connectivité de secours clé en main

7 lauréats rennais récompensés au sélectif concours national de création d'entreprises

Le Biz Connection Day revient pour activer le business numérique !

Farasha Labs prévoit 14 emplois pour produire sa montre connectée

L’université de Rennes 1 teste le parking intelligent pour EIT Digital

Mensia Technologies lève 1,3 M d’€ pour séduire les Etats-Unis

CAILabs double ses effectifs en un an

Initiative Rennes récompense Dilepix, Enancio et Blueback

Mais au fait, pourquoi « Le Poool » ?

Le Poool, nouvelle ambition pour le territoire !

Un consortium d’entreprises et d’universitaires développe un banc de test de conformité radio logicielle pour la Direction Générale de l’Armement.

Famileo décroche le Pass French Tech et conforte son développement

Enensys Technologies entre en bourse et lève 16,97 millions d’euros

Etude de l'Audiar sur l'internationalisation de l'économie rennaise

PME tour 2018 du pôle Images & Réseaux

Akerva ouvre un centre de cyberdéfense à Rennes

Hogo lance la S3Box, une station de décontamination informatique qui tient dans la main

Ekolis lève un million d’euros pour développer l’informatique embarquée des semi-remorques

Wizama invente la première console de jeux de société

Tibot Technologies lève 900 k€ pour accélérer sa croissance à l’international

Dilepix veut s’imposer sur le marché de l’agriculture de précision

Second tour de table de 42,8 millions d’euros pour Klaxoon

#EXPERIMENTATION - Le CHU lance un appel à proposition de solutions

WeNow équipe 500 véhicules du groupe de BTP Charier

B<>com concrétise son premier transfert de technologie avec Green Hill Studio

L’application Follow suit les patients dès la salle d’attente

Demeta, l’Université de Rennes 1 et le CNRS inaugurent leur laboratoire commun GreenCare

L’Institut Supérieur de Design débarque à Saint-Malo à la rentrée 2018

Agriloops et Amprolys Lab, lauréates de Crisalide éco-activités 2018

Cimtech partenaire de 2 start-up lauréates du concours Lépine 2018

La fondation Rennes 1 récompense l’équipe Sesame pour ses recherches sur les maladies neurodégénératives

Google a ouvert son 1er espace numérique à Rennes

Olivier Le Strat, nouveau président des 7 Technopoles Bretagne

L’ESC Rennes met en place son comité scientifique international

Université de Rennes 1 : 3 classements internationaux confirment la qualité des activités de recherche et d’innovation

Visionnez le replay de la Matinale sur "Les technologies au service de l'énergie"

Accéder aux archives
Récompense

Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant

lundi 11 décembre 2017

Pierre Plantard, à droite, avec Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation et Franck Multon à gauche.

La jeune start-up Kimea pour Kinematic Measurement for Ergonomics Assessment, fait partie des 53 lauréats récompensés le 15 novembre dernier à Paris par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour sa solution innovante de détection des risques musculo-squelettiques.

Pierre Plantard, créateur de Kimea et docteur en STAPS de l’Université Rennes 2, et son équipe ont reçu le prix Pépite-Tremplin 2017 pour leur solution logicielle particulièrement innovante. Kimea propose un outil d’aide à l’évaluation ergonomique des postes de travail à partir d’une seule caméra de profondeur. La solution est issue de travaux de recherche associant le laboratoire Mouvement sport et santé (M2S) de l’Université de Rennes 2 et l’équipementier automobile Faurecia.

Pierre Plantard a eu l’idée de cette solution inédite en effectuant des stages en entreprise. L’étudiant-entrepreneur s’est rendu compte que les outils utilisés dans le milieu professionnel manquaient de précision et nécessitaient souvent un temps important pour recueillir les données. « La majorité des concurrents utilise des capteurs que l’on doit positionner sur le corps de l’opérateur. Avec Kimea, il suffit de se placer dans le champ de la caméra et l’évaluation de la posture se fait automatiquement sans spécialisation technique pour l’utilisateur » confie Pierre Plantard.

La technologie des jeux vidéo adaptée aux conditions en usine

La technologie développée par Kimea issue de l’industrie des jeux vidéo, ne permettent pas d’être utilisées directement en condition d’usine. En effet, beaucoup d’objets peuvent obstruer le champ de vision de la caméra et entraîner une diminution importante de la précision. L’algorithme développé par KIMEA, rend cette technologie utilisable dans ces conditions difficiles afin d’avoir une évaluation des postures pénibles de l’activité réalisée sur ligne de production.

Ouest Valorisation accompagne l’exploitation industrielle

Pour aider Kimea à mener ce projet prometteur, la Société d’accélération du transfert de technologie Ouest Valorisation a accompagné l’équipe sur la protection des résultats de ses recherches et sur la mise en place d’une stratégie de valorisation consolidée. Afin de garantir le transfert de la technologie et son exploitation industrielle, Ouest Valorisation a investi dans un programme de maturation en milieu opérationnel qui a abouti à la création effective de la start-up. L’entreprise vient par ailleurs de bénéficier du programme StartMeUp de Rennes Atalante.

Fort de sa distinction au concours Pépite-Tremplin 2017, Pierre Plantard a déjà plein d’idées en tête pour faire évoluer sa solution comme la création d’une caméra sans fil ou le développement d’une application sur tablette pour faciliter l’utilisation du système.

@kimea_ergo
ContactPierre Plantard - Tél : 06 81 31 82 82
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech