Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant  Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant

Nanocode Labs lance la version commerciale d’easylience©

HTL Biotechnology veut conquérir les marchés asiatique et nord-américain

Kemwatt remporte le Concours Mondial de l’Innovation (CMI)

Start West 2018 : Wizama, Meyko, Ideate Medical, Hera-Mi et E-Cobot récompensées

 Eichrom rejoint Eurofins le leader international de la bio-analyse

Plus de 400 participants à la Matinale des créateurs et au Forum des start-up de Rennes Atalante

Aladom et RégionsJob s’associent dans le cadre du rachat de jemepropose.fr

Goëmar acquiert un nouveau terrain de 20 000 m2 sur Atalante Saint-Malo

Biosency lève 800 000 euros

Coala Software révolutionne la gestion d’activité en entreprise

Agriloops lève 500 000 euros pour lancer sa ferme aquaponique à Rennes

Immersive Therapy soulage les acouphènes

Tech4Race remporte le “LoRa Challenge” au Mobile World Congress de Barcelone

Blacknut lance sa plateforme de jeux vidéo en streaming

Olnica met le cap sur l’Afrique

Cimtech sécurise les manœuvres des paquebots

#EXPERIMENTATION : Purecontrol teste sa solution de pilotage intelligent des piscines

Yeswehack ouvre des bureaux à Rennes

Création d’un nouveau bâtiment pour l’Institut d’Ostéopathie de Rennes

32 entreprises innovantes créées en 2017 : une année record !

Kerlink devient actionnaire de l’américain Microshare

BA Robotic Systems Group et Alstef s’unissent pour créer B2A Technology

Amossys prévoit de doubler ses effectifs pour répondre à la demande en cybersécurité

Keepeek accueille son 20ème collaborateur à Rennes

Enensys Technologies et l’institut de recherche technologique b<>com unissent leur savoir-faire pour déployer le réseau 5G

Google choisit Rennes pour lancer son 1er espace numérique

Le canadien Exfo acquiert Astellia pour 25,9 millions d’euros

Lancement de la 6e édition du concours Crisalide Numérique

Une nouvelle licence professionnelle dans le domaine de l’extraction de biomolécules à l'IUT de Rennes

Des listes d’entreprises par marchés ou technologies sur le compte Twitter de Rennes Atalante.

Rennes Métropole engage 2 M€ dans le fonds Go Capital Amorçage II pour soutenir l’économie numérique en Bretagne

Agrocampus Ouest, AgroParisTech et Montpellier SupAgro annoncent leur regroupement d’ici 2020

Rennes School of Business signe le premier programme d’échange en PhD à Delhi en Inde

Samsic rejoint le 1er cercle des mécènes de la Fondation Rennes 1

Appel à Manifestation d'intérêt du Groupe Roche

Appel à projets 2018 de l'Institut Olga Triballat

Appel à projets « expérimentation d’innovations numériques » : candidatez avant le 14 mai !

Accéder aux archives
Récompense

Kimea lauréate du prix Pépite-Tremplin 2017 de l’entrepreneuriat étudiant

lundi 11 décembre 2017

Pierre Plantard, à droite, avec Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation et Franck Multon à gauche.

La jeune start-up Kimea pour Kinematic Measurement for Ergonomics Assessment, fait partie des 53 lauréats récompensés le 15 novembre dernier à Paris par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour sa solution innovante de détection des risques musculo-squelettiques.

Pierre Plantard, créateur de Kimea et docteur en STAPS de l’Université Rennes 2, et son équipe ont reçu le prix Pépite-Tremplin 2017 pour leur solution logicielle particulièrement innovante. Kimea propose un outil d’aide à l’évaluation ergonomique des postes de travail à partir d’une seule caméra de profondeur. La solution est issue de travaux de recherche associant le laboratoire Mouvement sport et santé (M2S) de l’Université de Rennes 2 et l’équipementier automobile Faurecia.

Pierre Plantard a eu l’idée de cette solution inédite en effectuant des stages en entreprise. L’étudiant-entrepreneur s’est rendu compte que les outils utilisés dans le milieu professionnel manquaient de précision et nécessitaient souvent un temps important pour recueillir les données. « La majorité des concurrents utilise des capteurs que l’on doit positionner sur le corps de l’opérateur. Avec Kimea, il suffit de se placer dans le champ de la caméra et l’évaluation de la posture se fait automatiquement sans spécialisation technique pour l’utilisateur » confie Pierre Plantard.

La technologie des jeux vidéo adaptée aux conditions en usine

La technologie développée par Kimea issue de l’industrie des jeux vidéo, ne permettent pas d’être utilisées directement en condition d’usine. En effet, beaucoup d’objets peuvent obstruer le champ de vision de la caméra et entraîner une diminution importante de la précision. L’algorithme développé par KIMEA, rend cette technologie utilisable dans ces conditions difficiles afin d’avoir une évaluation des postures pénibles de l’activité réalisée sur ligne de production.

Ouest Valorisation accompagne l’exploitation industrielle

Pour aider Kimea à mener ce projet prometteur, la Société d’accélération du transfert de technologie Ouest Valorisation a accompagné l’équipe sur la protection des résultats de ses recherches et sur la mise en place d’une stratégie de valorisation consolidée. Afin de garantir le transfert de la technologie et son exploitation industrielle, Ouest Valorisation a investi dans un programme de maturation en milieu opérationnel qui a abouti à la création effective de la start-up. L’entreprise vient par ailleurs de bénéficier du programme StartMeUp de Rennes Atalante.

Fort de sa distinction au concours Pépite-Tremplin 2017, Pierre Plantard a déjà plein d’idées en tête pour faire évoluer sa solution comme la création d’une caméra sans fil ou le développement d’une application sur tablette pour faciliter l’utilisation du système.

@kimea_ergo
ContactPierre Plantard - Tél : 06 81 31 82 82
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire