La biobanque Pierre Rochcongar inaugurée au CHU de RennesLa biobanque Pierre Rochcongar inaugurée au CHU de Rennes

Recherche médicale

La biobanque Pierre Rochcongar inaugurée au CHU de Rennes

mercredi 19 avril 2017

C’est entourées des partenaires qui ont rendu possible la réalisation du projet, que Nathalie Appéré, députée-Maire de Rennes et présidente du conseil de surveillance du CHU (3e à gauche) et Véronique Anatole-Touzet (1ère à droite), directrice générale du CHU, ont inauguré la biobanque. (© Fonds Nominoë)

Une nouvelle biobanque, située au cœur du CHU, a été inaugurée le 27 mars dernier.

Véritable « bibliothèque du vivant », elle réunit désormais sur un seul et même plateau technique 160 000 échantillons de sang, plasma, urine ou encore de tissus (peau, tumeur, cellule...) dans des enceintes froides allant de - 20°C à - 180°C. Chaque échantillon, conservé avec l’accord du patient, subit un traitement informatique anonymisé qui précise toutes ses caractéristiques et spécificités. Il représente des milliers d’informations qui permettent à la communauté médicale et scientifique française et internationale de mieux explorer de nombreuses pathologies (cancer, maladies cardiovasculaires, métaboliques, neurodégénératives…).

« Grâce à ces informations, nous pourrons prévoir le pronostic d’une tumeur ou déterminer le gène qui pourrait bloquer son développement. Liant recherche fondamentales et cliniques, nous pourrons mieux comprendre les causes d’une maladie, prévoir son évolution et mettre au point la thérapie personnalisée pour la soigner efficacement » précise le Professeur Jean-Pierre Gangneux, chef du pôle Biologie au CHU de Rennes et porteur du projet.

Le projet a été financé par les 600 mécènes et donateurs de Nominoë, le fonds de dotation du CHU de Rennes,  à hauteur de 1,2 millions d’euros pour le bâtiment et avec le concours de l'Etat, de la Région Bretagne, de Rennes Métropole et l'Université Rennes 1 pour l’acquisition des équipements à hauteur de 840 000 euros. D'autres équipements ont par ailleurs été financés par le CHU à hauteur de 200 000 euros ; il en assure également l’exploitation pour un budget annuel moyen d'environ 800 000 euros.

Cette inauguration a aussi été l’occasion d’un hommage rendu à Pierre Rochcongar, ancien chef de service de la médecine du sport du CHU de Rennes et l'un des fondateurs du Fonds Nominoë, disparu en décembre dernier.

www.chu-rennes.fr - @CHURennes
ContactCHU Rennes - Cécile Boisse - Tél : 02 99 28 42 40
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire