Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphomeLe CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

Gaëlle Andro, présidente de Rennes Atalante

SmartViser se développe en Amérique latine

Saltel Industries rejoint le groupe international Schlumberger

La Com des Com lance sa plateforme de réservation hôtelière pour voyageurs d’affaires individuels

Woleet conçoit une plateforme multi-usages de sécurisation des données

DareBoost installe sa solution en Inde

Optinvent et AMA développent une nouvelle expérience de jeu en réalité augmentée

Rennes Métropole choisit le groupe Bolloré pour expérimenter ses bus électriques

Eurosafe a mis au point un nouveau test de sensibilisation cutanée

o2o Studio a inauguré ses nouveaux locaux sur le parc Atalante Saint-Malo

Dropbird et Mon p’ti voisinage, lauréates du défi n°1 du Grand Paris

Colloque international et convention d’affaires Cosm’ing 2016

Le groupe Le Duff investit 400 millions d’euros dans sa filiale Bridor              

Deux entreprises de Rennes Atalante récompensées par le réseau Initiative.

La French Tech Rennes St Malo lance la 4e saison du Booster : candidatez avant le 16 juillet !

Les pôles Images & Réseaux et Atlanpole Biotherapies lancent la 2e édition du DigitalForLife

EIT Digital veut identifier les meilleures start-up européennes du numérique

Team Solar Bretagne sélectionnée pour le Solar Decathlon Chine

Cré'Acc 2016 : candidatez jusqu’au 30 juin !

Rennes Atalante présente son programme d'accélération Essor en images

Visionnez le bilan d'activité 2015 de Rennes Atalante

Visionnez le podcast de la Matinale sur "Le bâtiment connecté : quels sont les usages et les opportunités ?"

Accéder aux archives
Essai clinique

Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

vendredi 6 juillet 2012
CHU Rennes

(De g. à d.) Le professeur Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique, le professeur Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm et le professeur Roch Houot. (© Ouest-France / Samuel Nohra)

Le service d’hématologie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Rennes est l’un des cinq centres dans le monde qui teste sur l’homme un nouveau protocole contre le lymphome (cancer du système lymphatique).

Les quatre autres sont américains. D’abord expérimenté chez des souris génétiquement modifiées, il a donné des résultats très encourageants, publiés en 2009 dans la revue Blood. Avec ce nouveau traitement, les chercheurs observent, au bout de quinze jours, une diminution significative de la tumeur, alors que cette dernière double chez les rongeurs non traités.  Après deux mois, seuls les souris traitées sont toujours en vie.  De tels résultats laissent entrevoir des perspectives prometteuses. Aussi, les chercheurs de Stanford aux Etats-Unis, à l’initiative du projet, ont mis en place un protocole en vue d’un essai clinique aujourd’hui financé par le géant pharmaceutique Pfizer. A partir de juillet 2012, le service d’hématologie du CHU de Rennes expérimente ce nouveau traitement sur une douzaine de patients. Le principe thérapeutique consiste à développer des anticorps qui ciblent les cellules immunitaires du malade afin de les rendre plus fortes et plus agressives envers les cellules cancéreuses.

Si l’essai, qui va durer un an, est concluant, alors l’objectif sera de proposer d’ici à cinq ans cette nouvelle thérapeutique. Thierry Lamy de la Chapelle et Roch Houot, à la tête de cette étape d’investigation clinique à Rennes, travaillent en partenariat avec Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique et avec Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm Microenvironnement et cancer.

En France, on diagnostique chaque année 11 000 nouveaux cas de lymphome. C’est la sixième cause des cancers.

ContactThierry Lamy de la Chapelle - Tél : 02 99 28 42 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire