Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphomeLe CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

Bon vent à Rennes Atalante

Kerlink réussit le pari de son entrée en bourse et lève 10,2 millions d’euros

CL Corporation remporte un contrat de 2,9 M€ en Corée du Sud

Regards installe ses 100 collaborateurs dans un nouveau siège au cœur de Rennes Atalante Beaulieu

Eichrom retenu par l’AIEA pour sa solution Eichrom Smart®

Wi6labs et Alkante innovent dans le pilotage énergétique des bâtiments publics

Syrlinks intègre une balise de détresse miniature dans les gilets de sauvetage

LRBeva Nutrition et Food Development se rapprochent pour créer Foodinnov Group

Le Groupe Ouest-France lance son accélérateur de start-up

V3C Environnement conçoit des équipements de réception et de stockage des déchets ménagers

Gest’Innov propose des outils de gestion aux TPE-PME

Algo Paint lève 450 000 euros sur Wiseed

Dropbird développe une plateforme dédiée au commerce de proximité

Sébastien Barrau Manufacture conçoit des pièces d'ameublement uniques en titane

ContentArmor protège les contenus audiovisuels

Nanocode conçoit un environnement bureautique inédit pour développer des applications web

Oméga Cat System et V3C environnement, lauréates de Crisalide éco-activités

Télécom Bretagne inaugure son nouvel incubateur rennais

Phar Bretagne passe la barre des 100 projets aidés

Digi-NewB veut améliorer le pronostic des nouveaux-nés prématurés

Prix Pépite - Tremplin pour l'entrepreneuriat étudiant 2016 : candidatures jusqu’au 15 juin

Appel à projets Cybersécurité de la Région Bretagne : candidatures ouvertes jusqu'au 27 juin

Cré'Acc 2016 : candidatez jusqu’au 30 juin !

Visionnez le podcast de la Matinale sur "La créativité : quels enjeux pour l'entreprise et les collaborateurs ?"

Accéder aux archives
Essai clinique

Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

vendredi 6 juillet 2012
CHU Rennes

(De g. à d.) Le professeur Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique, le professeur Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm et le professeur Roch Houot. (© Ouest-France / Samuel Nohra)

Le service d’hématologie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Rennes est l’un des cinq centres dans le monde qui teste sur l’homme un nouveau protocole contre le lymphome (cancer du système lymphatique).

Les quatre autres sont américains. D’abord expérimenté chez des souris génétiquement modifiées, il a donné des résultats très encourageants, publiés en 2009 dans la revue Blood. Avec ce nouveau traitement, les chercheurs observent, au bout de quinze jours, une diminution significative de la tumeur, alors que cette dernière double chez les rongeurs non traités.  Après deux mois, seuls les souris traitées sont toujours en vie.  De tels résultats laissent entrevoir des perspectives prometteuses. Aussi, les chercheurs de Stanford aux Etats-Unis, à l’initiative du projet, ont mis en place un protocole en vue d’un essai clinique aujourd’hui financé par le géant pharmaceutique Pfizer. A partir de juillet 2012, le service d’hématologie du CHU de Rennes expérimente ce nouveau traitement sur une douzaine de patients. Le principe thérapeutique consiste à développer des anticorps qui ciblent les cellules immunitaires du malade afin de les rendre plus fortes et plus agressives envers les cellules cancéreuses.

Si l’essai, qui va durer un an, est concluant, alors l’objectif sera de proposer d’ici à cinq ans cette nouvelle thérapeutique. Thierry Lamy de la Chapelle et Roch Houot, à la tête de cette étape d’investigation clinique à Rennes, travaillent en partenariat avec Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique et avec Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm Microenvironnement et cancer.

En France, on diagnostique chaque année 11 000 nouveaux cas de lymphome. C’est la sixième cause des cancers.

ContactThierry Lamy de la Chapelle - Tél : 02 99 28 42 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire