Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphomeLe CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

Axelle Lemaire à Rennes pour féliciter les acteurs rennais et malouins de la French Tech 

Pour ses 30 ans, Rennes Atalante a fait sa Trans

Cyberdéfense : davantage de moyens pour la recherche en Bretagne

HCS Pharma accélère la découverte de médicaments grâce à l’imagerie cellulaire

Geops Systems géolocalise à l'intérieur des bâtiments

Aquatiris va installer son 2 000e équipement de phytoépuration

La Bretagne confirme sa 3e place des régions leaders en biotechnologies

Industriels et start-ups/PME s’unissent pour le Challenge du sans contact

Le concours Isogone 2014 récompense la technopolitaine Tête en mer

L’équipe du FabShop, auteur du livre Impression 3D pas à pas

Rennes Métropole : 545 000 euros alloués en 2014 à 14 chercheurs rennais

Plug in labs Ouest, moteur de recherche des laboratoires publics bretons

Le CNRS récompense quatre chercheurs rennais

Les pôles Valorial, Images & Réseaux et TES veulent stimuler l’innovation digitale agroalimentaire

Trois SATT s’associent pour soutenir l’innovation en santé animale et humaine

La French Tech lance son financement des accélérateurs

L’ESC Rennes accueille deux dirigeants technopolitains en Executive MBA 

ID2Santé : relais en Bretagne d’Atlanpole Biothérapie

La CCI Saint-Malo Fougères crée un nouvel événement économique

Rennes Atalante relaie 16 000 stages proposés aux entreprises

Visionnez la Matinale sur la protection et la valorisation des savoir-faire

Accéder aux archives
Essai clinique

Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

vendredi 6 juillet 2012
CHU Rennes

(De g. à d.) Le professeur Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique, le professeur Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm et le professeur Roch Houot. (© Ouest-France / Samuel Nohra)

Le service d’hématologie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Rennes est l’un des cinq centres dans le monde qui teste sur l’homme un nouveau protocole contre le lymphome (cancer du système lymphatique).

Les quatre autres sont américains. D’abord expérimenté chez des souris génétiquement modifiées, il a donné des résultats très encourageants, publiés en 2009 dans la revue Blood. Avec ce nouveau traitement, les chercheurs observent, au bout de quinze jours, une diminution significative de la tumeur, alors que cette dernière double chez les rongeurs non traités.  Après deux mois, seuls les souris traitées sont toujours en vie.  De tels résultats laissent entrevoir des perspectives prometteuses. Aussi, les chercheurs de Stanford aux Etats-Unis, à l’initiative du projet, ont mis en place un protocole en vue d’un essai clinique aujourd’hui financé par le géant pharmaceutique Pfizer. A partir de juillet 2012, le service d’hématologie du CHU de Rennes expérimente ce nouveau traitement sur une douzaine de patients. Le principe thérapeutique consiste à développer des anticorps qui ciblent les cellules immunitaires du malade afin de les rendre plus fortes et plus agressives envers les cellules cancéreuses.

Si l’essai, qui va durer un an, est concluant, alors l’objectif sera de proposer d’ici à cinq ans cette nouvelle thérapeutique. Thierry Lamy de la Chapelle et Roch Houot, à la tête de cette étape d’investigation clinique à Rennes, travaillent en partenariat avec Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique et avec Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm Microenvironnement et cancer.

En France, on diagnostique chaque année 11 000 nouveaux cas de lymphome. C’est la sixième cause des cancers.

ContactThierry Lamy de la Chapelle - Tél : 02 99 28 42 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire