Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphomeLe CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

La construction du centre mondial de R&D du Groupe Roullier démarre sur le port de Saint-Malo

Advalo exploite les données collectées sur le web pour optimiser le marketing

B2Cloud développe une plateforme web d’aide au choix de solutions en mode service

Homadeus simplifie la création et le déploiement des objets connectés

Qualap propose des applications tactiles pour mieux connaître ses clients et prospects

Maya Technologies choisit Rennes pour prendre pied dans l'Ouest

Deux entreprises de Rennes Atalante récompensées par Start West

Goëmar acquis par Arysta LifeScience

CL Corporation transforme le C47 de Spielberg en attraction 4D

Lacroix Electronics produit les thermomètres gélules de Bodycap

Synergiz réalise le premier distributeur de boisson interactif avec Kinect 2 pour Red Bull

Armorgreen conçoit la 1ère usine de méthanisation productrice de carburant vert BioGNV

La Bourse French Tech, un dispositif de soutien à l'innovation

Cyrielle Bonola développe les coopérations entre le Québec et le Grand Ouest 

La Bretagne en force sur le salon In-Cosmetics à Hambourg

Digital Saint-Malo : plus que quelques jours pour participer au financement

Un label Pépite pour la Bretagne

Le Pôle iD4CAR lance la 2e édition de l’appel à projets « iD for PME »

Concours Isogone 2014 : les inscriptions sont ouvertes

Spécial In-Cosmetics 2014 : Beauté et innovation : Bretagne, la formule gagnante

Spécial In-Cosmetics 2014 : Ma Pomme en ville se lance dans la production d'extraits de pomme

Spécial In-Cosmetics 2014 : Oméga Cat System innove pour l'industrie du parfum

Spécial In-Cosmetics 2014 : Aroma Consult teste l'efficience de leurs produits déodorants

Spécial In-Cosmetics 2014 : ABC Texture lance une gamme de "Blurs" sans silicone

Spécial In-Cosmetics 2014 : Bretagne Beauté Bio met la Bretagne en bouteille

Spécial In-Cosmetics 2014 : Eurosafe évalue la sécurité des produits cosmétiques

Spécial In-Cosmetics 2014 : SLB Pharma manage les études cliniques

Spécial In-Cosmetics 2014 : Amarok Biotechnologies : Laboratoire de tests biologiques et CRO

Spécial In-Cosmetics 2014 : HTL-Javenech développe une nouvelle molécule de structure pour la cosmétique

Spécial In-Cosmetics 2014 : Codif Recherche et Nature lance des actifs pour le maquillage

Spécial In-Cosmetics 2014 : Idea35 et Saint-Malo Agglomération cherchent à attirer des entreprises de la cosmétique

In2LifeSciences : le dernier appel à projets est ouvert jusqu'au 4 mai 2014

Visionnez la Matinale sur le Big Data

Accéder aux archives
Essai clinique

Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

vendredi 6 juillet 2012
CHU Rennes

(De g. à d.) Le professeur Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique, le professeur Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm et le professeur Roch Houot. (© Ouest-France / Samuel Nohra)

Le service d’hématologie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Rennes est l’un des cinq centres dans le monde qui teste sur l’homme un nouveau protocole contre le lymphome (cancer du système lymphatique).

Les quatre autres sont américains. D’abord expérimenté chez des souris génétiquement modifiées, il a donné des résultats très encourageants, publiés en 2009 dans la revue Blood. Avec ce nouveau traitement, les chercheurs observent, au bout de quinze jours, une diminution significative de la tumeur, alors que cette dernière double chez les rongeurs non traités.  Après deux mois, seuls les souris traitées sont toujours en vie.  De tels résultats laissent entrevoir des perspectives prometteuses. Aussi, les chercheurs de Stanford aux Etats-Unis, à l’initiative du projet, ont mis en place un protocole en vue d’un essai clinique aujourd’hui financé par le géant pharmaceutique Pfizer. A partir de juillet 2012, le service d’hématologie du CHU de Rennes expérimente ce nouveau traitement sur une douzaine de patients. Le principe thérapeutique consiste à développer des anticorps qui ciblent les cellules immunitaires du malade afin de les rendre plus fortes et plus agressives envers les cellules cancéreuses.

Si l’essai, qui va durer un an, est concluant, alors l’objectif sera de proposer d’ici à cinq ans cette nouvelle thérapeutique. Thierry Lamy de la Chapelle et Roch Houot, à la tête de cette étape d’investigation clinique à Rennes, travaillent en partenariat avec Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique et avec Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm Microenvironnement et cancer.

En France, on diagnostique chaque année 11 000 nouveaux cas de lymphome. C’est la sixième cause des cancers.

ContactThierry Lamy de la Chapelle - Tél : 02 99 28 42 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire