Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphomeLe CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

Images & Réseaux accompagne les entreprises pour le 22e appel à projets du FUI

Embellie de l’emploi pour la technopole Rennes Atalante : 710 emplois nets créés en 2015 par les entreprises

Les Oscars d’Ille-et-Vilaine fêtent leurs 30 ans

i-Lab 2016 : candidatez au concours d’aide à la création d’entreprises innovantes avant le 1er mars !

A vos expérimentations sur Rennes et Saint-Malo...

225 nouveaux recrutements dans l’Ouest pour GFI Informatique en 2016

Idra Bio & Littoral s’implante à Saint-Malo

Infotel ouvre 70 postes dans l’Ouest en 2016

Thales Microelectronics recrutera 100 personnes en 2016 à Etrelles

Neticoa va recruter 12 personnes en 2016 à Rennes

Astellia étend à la 4G le réseau libanais Touch

10 collaborateurs supplémentaires pour Telsi en 2016

C.Ris Pharma s’étend sur le parc Atalante Saint-Malo

Skwazel conçoit des dispositifs de suivi médical des animaux de compagnie

Astydeme retransmet en direct les conseils municipaux de la Ville de Mordelles

MaPUI Labs facilite les échanges de médicaments entre les pharmacies des hôpitaux

Weather’n Co pour des prédictions météo hyperlocales et thématiques

RégionsJob va lancer un incubateur de start-up en 2016

Les business angels bretons signent un partenariat avec Angel Source

Le projet rennais Digital Twin City lauréat de l’appel à projets national de démonstrateurs industriels

Biomap 2016 : la Bretagne une nouvelle fois sur le podium des régions leaders en biotechnologies

5 start-up rennaises sur le pavillon de la French Tech au CES 2016

Elderis, lauréat du Prix d’excellence des Trophées du Living Lab Paillon2020

12 exposants rennais au 8e Forum international de la cybersécurité 

En 2016, rejoignez la dynamique de Rennes Atalante !

Le pôle EMC2 s’étend à la Bretagne

Consultez le schéma local de l’enseignement supérieur et de la recherche de Saint-Malo Agglomération

Rennes Atalante recherche des sponsors pour 2016

3ème saison du Booster : candidatez avant le 29 janvier !

Matinale et Forum des start-up de Rennes Atalante

1ère édition de La semaine numérique à Québec : proposez vos projets !

16e édition de Start West : candidatez avant le 12 février 2016

Saint-Malo Mini Maker Faire 2016 : appel aux Makers !

Appel à projets du Concours Tremplin Entreprises : candidatez jusqu’au 21 février

8e édition du Concours Crisalide Eco-Activités : candidatures jusqu'au 27 février 2016

Accéder aux archives
Essai clinique

Le CHU de Rennes teste un nouveau traitement contre le lymphome

vendredi 6 juillet 2012
CHU Rennes

(De g. à d.) Le professeur Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique, le professeur Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm et le professeur Roch Houot. (© Ouest-France / Samuel Nohra)

Le service d’hématologie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Rennes est l’un des cinq centres dans le monde qui teste sur l’homme un nouveau protocole contre le lymphome (cancer du système lymphatique).

Les quatre autres sont américains. D’abord expérimenté chez des souris génétiquement modifiées, il a donné des résultats très encourageants, publiés en 2009 dans la revue Blood. Avec ce nouveau traitement, les chercheurs observent, au bout de quinze jours, une diminution significative de la tumeur, alors que cette dernière double chez les rongeurs non traités.  Après deux mois, seuls les souris traitées sont toujours en vie.  De tels résultats laissent entrevoir des perspectives prometteuses. Aussi, les chercheurs de Stanford aux Etats-Unis, à l’initiative du projet, ont mis en place un protocole en vue d’un essai clinique aujourd’hui financé par le géant pharmaceutique Pfizer. A partir de juillet 2012, le service d’hématologie du CHU de Rennes expérimente ce nouveau traitement sur une douzaine de patients. Le principe thérapeutique consiste à développer des anticorps qui ciblent les cellules immunitaires du malade afin de les rendre plus fortes et plus agressives envers les cellules cancéreuses.

Si l’essai, qui va durer un an, est concluant, alors l’objectif sera de proposer d’ici à cinq ans cette nouvelle thérapeutique. Thierry Lamy de la Chapelle et Roch Houot, à la tête de cette étape d’investigation clinique à Rennes, travaillent en partenariat avec Thierry Fest, chef du service d’hématologie biologique et avec Karin Tarte, directrice de l’unité Inserm Microenvironnement et cancer.

En France, on diagnostique chaque année 11 000 nouveaux cas de lymphome. C’est la sixième cause des cancers.

ContactThierry Lamy de la Chapelle - Tél : 02 99 28 42 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire