L’IRT B-com labellisé par l’État : 250 M€ sur dix ansL’IRT B-com labellisé par l’État : 250 M€ sur dix ans

Nanocode Labs lance la version commerciale d’easylience©

HTL Biotechnology veut conquérir les marchés asiatique et nord-américain

Kemwatt remporte le Concours Mondial de l’Innovation (CMI)

Start West 2018 : Wizama, Meyko, Ideate Medical, Hera-Mi et E-Cobot récompensées

 Eichrom rejoint Eurofins le leader international de la bio-analyse

Plus de 400 participants à la Matinale des créateurs et au Forum des start-up de Rennes Atalante

Aladom et RégionsJob s’associent dans le cadre du rachat de jemepropose.fr

Goëmar acquiert un nouveau terrain de 20 000 m2 sur Atalante Saint-Malo

Biosency lève 800 000 euros

Coala Software révolutionne la gestion d’activité en entreprise

Agriloops lève 500 000 euros pour lancer sa ferme aquaponique à Rennes

Immersive Therapy soulage les acouphènes

Tech4Race remporte le “LoRa Challenge” au Mobile World Congress de Barcelone

Blacknut lance sa plateforme de jeux vidéo en streaming

Olnica met le cap sur l’Afrique

Cimtech sécurise les manœuvres des paquebots

#EXPERIMENTATION : Purecontrol teste sa solution de pilotage intelligent des piscines

Yeswehack ouvre des bureaux à Rennes

Création d’un nouveau bâtiment pour l’Institut d’Ostéopathie de Rennes

32 entreprises innovantes créées en 2017 : une année record !

Kerlink devient actionnaire de l’américain Microshare

BA Robotic Systems Group et Alstef s’unissent pour créer B2A Technology

Amossys prévoit de doubler ses effectifs pour répondre à la demande en cybersécurité

Keepeek accueille son 20ème collaborateur à Rennes

Enensys Technologies et l’institut de recherche technologique b<>com unissent leur savoir-faire pour déployer le réseau 5G

Google choisit Rennes pour lancer son 1er espace numérique

Le canadien Exfo acquiert Astellia pour 25,9 millions d’euros

Lancement de la 6e édition du concours Crisalide Numérique

Une nouvelle licence professionnelle dans le domaine de l’extraction de biomolécules à l'IUT de Rennes

Des listes d’entreprises par marchés ou technologies sur le compte Twitter de Rennes Atalante.

Rennes Métropole engage 2 M€ dans le fonds Go Capital Amorçage II pour soutenir l’économie numérique en Bretagne

Agrocampus Ouest, AgroParisTech et Montpellier SupAgro annoncent leur regroupement d’ici 2020

Rennes School of Business signe le premier programme d’échange en PhD à Delhi en Inde

Samsic rejoint le 1er cercle des mécènes de la Fondation Rennes 1

Appel à Manifestation d'intérêt du Groupe Roche

Appel à projets 2018 de l'Institut Olga Triballat

Appel à projets « expérimentation d’innovations numériques » : candidatez avant le 14 mai !

Accéder aux archives
Investissements d'avenir

L’IRT B-com labellisé par l’État : 250 M€ sur dix ans

mercredi 1 février 2012

Laurent Wauquiez, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a annoncé le 30 janvier la création de l’institut de recherche technologique (IRT) breton B-com.

« C'est une très bonne nouvelle pour nous », se réjouit Vincent Marcatté, président du pôle de compétitivité Images & Réseaux et l'un des piliers du projet B-com. L’IRT B-com est chargé d'inventer les images et les réseaux de demain ainsi que la santé numérique (ou e-santé). Une véritable Silicon Valley bretonne dont le site principal sera installé dans un bâtiment de 4 000 m² sur Rennes Atalante Beaulieu à Via Silva Ouest, avec deux antennes, à Brest et Lannion.
L’IRT va disposer d'un budget de 250 millions d'euros sur dix ans dont 60 de l'État. Il prévoit de générer 2 000 emplois directs et 10 000 emplois indirects, plaçant la Bretagne comme l'un des leaders mondiaux dans les technologies de l'image. Le projet B-com a démarré en mai 2010 dans le cadre du programme national des investissements d'avenir. Le gouvernement décide alors de consacrer deux milliards d'euros à la création de six IRT. Leur mission : doper la recherche, créer de nouvelles technologies, les commercialiser et générer emplois et valeur ajoutée. Une quinzaine de villes et de régions dont la Bretagne se lancent dans la bataille.
« Finalement, en mai dernier, on nous a demandé de revoir notre copie et de recentrer nos objectifs. », se remémore Vincent Marcatté. Toute l'équipe s’est remise au travail pour présenter, le 7 décembre dernier, une version B-com 2.0 plus focalisée sur l'image et les réseaux ainsi que l'e-santé.
Dernière originalité de B-com : la mise en commun des compétences d'une quarantaine de partenaires. Aussi bien des grands groupes comme Orange, TDF, Thomson Vidéo Networks ou Thales que des PME locales et start-up comme Teamcast, Astellia, Artefacto, Etiam, Siradel ou Biotrial, et des acteurs académiques comme Inria, Télécom Bretagne, l’Université de Rennes 1, Supélec ou l’Insa…
La technopole et ses homologues de Brest et de Lannion ont été associés au montage du projet d’IRT. Elles travaillent actuellement sur les modalités de participation des PME à B-Com.

ContactVincent Marcatté - Tél : 02 23 21 00 50
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire