NFSave fait passer les secours à l’ère numériqueNFSave fait passer les secours à l’ère numérique

Bracelet médical numérique

NFSave fait passer les secours à l’ère numérique

lundi 20 novembre 2017

Antoine Ouvrans et Simon Pédrono, les fondateurs de NFSave

A seulement 20 ans, Antoine Ouvrans et Simon Pédrono révolutionnent la prise en charge en cas d’accident ou d’urgence grâce à leur bracelet médical. Leur invention tient autour du poignet mais peut sauver des vies.

Les secouristes ne peuvent pas toujours communiquer avec une personne accidentée ou en situation d’urgence lorsqu’elle est seule et a perdu connaissance. Afin de pallier ce problème, Antoine Ouvrans, jeune finistérien n’a pas perdu de temps pour mettre en pratique ses études. Passionné par les nouvelles technologies et l’entrepreneuriat, il a inventé avec son associé Simon Pédrono, équipier secouriste à l’Ordre de Malte, une solution innovante pour faciliter le travail des secouristes et la prise en charge médicale d’urgence.

Vos informations médicales au poignet

Commercialisé pour l’instant dans une poignée de pharmacies bretonnes au prix de 20 euros, le bracelet médical NFSave devrait vite convaincre les professionnels de santé partout en France. En effet, le principe de ce bracelet en silicone qui se décline en plusieurs coloris est simple : il suffit de d’enregistrer avec son pharmacien ses données vitales. Identité, numéro de sécurité sociale, groupe sanguin, traitement, pathologie ou allergie sans oublier la personne à contacter en cas d’urgence, toutes ses informations personnelles sont enregistrées et stockées en toute confidentialité dans la puce du bracelet, aucune donnée ne passe par Internet.

En cas d’urgence, les secouristes équipés du kit tactique NFSave récupèrent les données par simple contact. Ils peuvent ainsi prodiguer les premiers secours et transmettre rapidement les informations à toute la chaîne de prise en charge médicale, un vrai gain de temps ! La technologie utilisée est la même que pour les paiements sans contact par carte bancaire ce qui évite de dépendre du wifi, du Bluetooth ou du réseau GSM.

Une plate-forme pour digitaliser les opérations de secours

NFSave va encore plus loin et vient de lancer un « kit tactique » pour connecter entre eux les acteurs des secours d’urgence. « Aujourd’hui, les pompiers et les associations de secours fonctionnent toujours avec des procédures papiers lors de leurs interventions. Notre kit tactique digitalise et facilite la gestion administrative et la rédaction d’un bilan concernant un patient. Notre solution fonctionne hors-ligne mais si celle-ci dispose d’une connexion, il est possible de transmettre les informations au SAMU pour une prise en charge plus rapide. » explique Antoine Ouvrans. « Une fois la prise en charge par les secours terminée, le service des urgences peut également récupérer les informations d’un patient via notre solution ».

Cette solution permet de gagner beaucoup de temps sur les interventions. Le bracelet NFSave s’intègre naturellement dans ce dispositif numérique puisque la fiche-bilan de prise en charge est déjà pré-remplie si la victime le porte à son poignet. L’entreprise travaille également sur une solution de gestion des patients pour les structures médicales avec un bracelet connecté. « Nous souhaitons faire passer le parcours patient à l’ère digitale, permettre à ses acteurs de passer plus de temps avec leurs patients et moins de temps avec des formalités. »

Elle prévoit de recruter deux à quatre personnes dans les six prochains mois pour un déploiement national. Bénéficiaires du programme d’accompagnement StartMeUp de Rennes Atalante, les fondateurs viennent d’intégrer l’incubateur Emergys Bretagne.

www.nfsave.fr
ContactAntoine Ouvrans - Tél : 06 31 64 48 89
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech