Wizama invente la première console de jeux de sociétéWizama invente la première console de jeux de société

Jeu de société connecté

Wizama invente la première console de jeux de société

mercredi 23 mai 2018

Wizama promet de retrouver la convivialité et le plaisir de jouer en famille ou entre amis grâce à sa console interactive qui combine jeux de société et jeux vidéo.

Cette console dont la technologie est brevetée, est la première à intégrer un écosystème complet de jeu de société connecté. Lauréate du dernier Start West qui s’est tenu à Nantes en avril dernier, la start-up a maintenant pour objectif de préparer la commercialisation de sa console qui se fera dans un premier temps sous forme de préventes.

Wizama veut jouer dans la cour des grands ! Cette nouvelle venue dans le paysage des start-up bretonnes a pour ambition de faire évoluer le jeu de société traditionnel en créant une console qui interagit avec des cartes, pions et dés connectés. « Je me suis rendu compte que le jeu de société et le jeu vidéo pouvaient se compléter. Le premier apporte la convivialité, le lien social, le deuxième l'immersion, l'interactivité. Le tout permet une expérience multi-générationnelle unique » confie Franck Botta, son président. D’où l’idée de créer une nouvelle expérience de jeu qui combine jeu de société et jeu vidéo, tradition et technologie, interactions physiques et numériques.

Wizama vient de décrocher le « Prix Amorçage » à la dernière édition de Start West, événement qui accompagne et récompense des entrepreneurs en recherche de financement. Une première étape pour l’équipe Wizama qui souhaite maintenant se faire connaître auprès du public en étant présent sur les salons internationaux du jeu de société et jeu vidéo tout au long de l’année 2018. A la fois fabricant de sa console et studio de création de jeux, Wizama base son modèle sur la vente des consoles avec une boutique en ligne qui permettra d’acheter et de télécharger des jeux créés par l’entreprise elle-même ou provenant d’éditeurs et de studios de jeux partenaires. En un an, Wizama a déjà initié six partenariats avec des acteurs majeurs du secteur dont des éditeurs prêts à mettre à contribution les licences de leurs jeux phares vendus à plusieurs millions d’exemplaires en boites physiques.

Aujourd’hui, la société est constituée de sept personnes. Franck Botta, son président et directeur technique, a travaillé sur des projets innovants chez Technicolor pendant quinze ans avant de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale. Il a créé Wizama en 2017 avec son frère Damien Botta qui gère les ressources humaines et Florent Guitton, ancien chef de projet chez Harmonic qui se concentre sur l’opérationnel. Quatre ingénieurs aux profils complémentaires complètent l’équipe.

Grâce entre autres à son prix au dernier Start West, Wizama a rencontré plusieurs investisseurs intéressés par le projet. La start-up a ainsi prévu une levée de fonds de 800 000 € dès l’automne afin de préparer le lancement commercial. Wizama a présenté pour la première fois au public breton sa console le 19 mai dernier lors du Stunfest, festival des cultures vidéo-ludiques à Rennes.

 

 

www.wizama.com/ - @wizamaplay
ContactFranck Botta - Tél : 07 77 86 76 91
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire
*

*


*

* champ obligatoire

le Poool
blog Rennes Atalante La french tech